Prix lycéen « Lire l’économie » spécial BD 2017

Cette année les élèves de 2nde de l’enseignement d’exploration PFEG (Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion), enseigné par Mme Diallo-Sy, participent au prix lycéen « Lire l’économie », spécial BD. L’occasion pour eux d’aborder des sujets d’économie de manière ludique et de structurer leur argumentation, par les échanges autour des livres et par la création de booktrailers.

Le Prix lycéen « Lire l’Économie » est attribué par le vote des lycéens à un ouvrage d’économie, paru l’année civile en cours, qui favorise l’analyse et la réflexion économiques. Les élèves de 2nde PFEG ont participé à la catégorie « spécial BD ». Les trois BDs sélectionnées cette année étaient :

  • Plus belle la série, de Paul-André Landes, Muriel Mille et Émilie Harel
  • Internet : au-delà du virtuel, de Mathieu Burniat et Jean-Noël Lafargue
  • Les entreprises libérées, de Isaac Getz, Benoist Simmat et Philippe Bercovici

 

Bdprixeco

 

Internet : au-delà du virtuel, a remporté les suffrages et son auteur a été récompensé lors de la Journée du livre de l’économie organisée au Ministère de l’Économie à Bercy, le 6 décembre 2017, en présence de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances.

Les élèves de PFEG ont participé à cette journée. L’occasion pour eux de découvrir le Ministère de l’Économie et d’assister à des tables rondes rassemblant des intervenants débattant des grandes problématiques de l’économie contemporaine. M. Kadri et Mme Stouff étaient accompagnateurs. Toutes les informations sur l’organisation de cette journée se trouvent ici : https://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/2017/brochure-livre-eco-29-11-17.pdf

Dans le cadre de ce prix, les élèves réalisent également des booktrailers (bandes-annonces de livres), sur le logiciel spécialisé Powtoon. Les séances sont encadrées par Mme Diallo-Sy et Mme Stouff. Les élèves répartis en groupes devaient créer des présentations dynamiques des BD du prix. Un travail de synthèse, de manipulation d’outil numérique et de stratégie de communication afin de susciter l’envie de lire la BD chez le visionneur.