Réalisation du Mag de Clichy

Suite à la réunion des partenaires culturels de septembre, Brigitte Sicard, directrice adjointe des affaires culturelles de l’Espace 93 de Clichy-sous-Bois, a mis le lycée en lien avec Étienne Garcin (directeur de la communication à la mairie de Clichy), Fabrice Neddam (journaliste et photographe) et Brigitte Jaron (journaliste) pour réaliser le Mag de Clichy d’avril 2018.

Morgiane Ouanzar (Lettres/Anglais), Mélanie Stouff et Morgane Méneret (professeures-documentalistes) prennent le projet en main avec la classe de 2GA considérant que c’est une opportunité de répondre au mieux au programme de 2nde professionnelle sur la construction de l’information.

En parallèle, Virginie Fuselier (Administration/Eco-Droit) se charge de la partie  administration en apprenant aux élèves à rédiger des courriers conventionnels qui expliquent la démarche du projet. Manel Ouared et Yahya Tlaouziti (Gestion) s’occupent de la partie gestion en s’intéressant aux informations des fournisseurs du magazine à propos des coûts d’impression et de distribution. L’objectif majeur de la simulation de ces différentes situations professionnelles est de valider des compétences pour le baccalauréat.

Les rencontres avec Étienne Garcin, Fabrice Neddam et Brigitte Jaron

Le projet nous permet d’entrer en matière en faisant un panorama de la presse écrite en France en s’appuyant notamment sur les caractéristiques de la Une. Étienne et Fabrice présentent quant à eux le Mag de Clichy, sa ligne éditoriale et ses différentes rubriques : Vu à Clichy, Le maire s’explique, L’actu, Les gens d’ici, On est fiers, L’agenda, etc.

Quelques séances permettent de définir des groupes solides qui travailleront pendant une partie de l’année sur des sujets précis, toujours dans le respect des choix du comité de rédaction du magazine mais avec une marge de manœuvre qui offre la possibilité aux élèves de s’exprimer sur des thèmes qui leur tiennent à cœur.

Le Mag de Clichy d’avril 2018 est représentatif de la classe de 2GA : les élèves font la Une et expriment leurs différents points de vue sur les actualités clichoises.

clichy mag

Le Mag de Clichy réalisé par les 2GA

Nous vous invitons à découvrir le travail réalisé par les élèves en suivant ce lien. Bonne lecture !

Les 1MEECC vont au Bal

Cette année, les 1MEECC bénéficient d’une heure hebdomadaire de projet média avec Vincent L’Hôpital (Maths-Sciences) et Morgane Méneret (professeure-documentaliste). De la presse écrite, à la télévision, en passant par l’image fixe ou animée, les thèmes abordés permettent aux élèves d’aiguiser leur esprit critique. Par ailleurs, la classe est associée au programme du Bal : « Mon œil – La fabrique du regard ». Retour sur expérience.

Chaque année, une classe de première électro est choisie pour participer à un programme d’initiation et de découverte de l’univers médiatique à raison d’une heure par semaine. L’objectif majeur étant d’apprendre aux élèves à adopter une attitude responsable vis-à-vis des médias.

Braguino ou la communauté impossible

Les premières séances sont consacrées  au croisement des sources et à la rédaction de synthèses à partir de plusieurs articles et plusieurs images fixes sur les ouragans. À partir d’octobre, les 1MEECC participent au programme « Mon œil » du Bal, un espace dédié à l’image contemporaine à Paris (18ème arrondissement). Nous venons à la rencontre des médiateurs pédagogiques le 11 octobre 2017 pour décortiquer l’exposition Braguino ou la communauté impossible réalisée par Clément Cogitore. Le réalisateur est allé en Russie à la rencontre de Sacha Braguine, issu d’une communauté de Vieux Croyants, pour comprendre son choix d’installer sa famille à 700 km de toute présence humaine dans la taïga sibérienne. À la recherche d’un havre de paix, les Braguine vivent en totale autarcie et de manière autosuffisante mais depuis plusieurs années ils cohabitent avec la famille Kiline avec laquelle ils sont en conflit constant. L’objectif de Clément Cogitore est alors de montrer l’impossibilité de créer une communauté harmonieuse.

vue4

D.R. Martin Argyroglo/www.le-bal.fr

L’exposition filmique et photographique est plongée dans l’obscurité. Les élèves déambulent d’une projection à une autre tout en construisant la trame du récit : l’arrivée en hélicoptère de Clément Cogitore, le rêve utopique de Sacha, la vie en autosuffisance, la chasse à l’ours, l’autonomie des enfants et le conflit avec les Kiline. Les 1MEECC sont immergés dans le monde des Braguine. Ils sont à la fois réceptifs, fascinés et intrigués par ce choix de vie rudimentaire. Ils assistent à un véritable  « conte cruel » pour reprendre les termes des médiateurs pédagogiques.

Lors de notre séance de bilan de sortie, nous centrons les élèves sur la notion de point de vue. Derrière un film documentaire, il y a un réalisateur qui fait des choix pour construire son intrigue. Nous leur posons alors la question suivante : comment faire pour adopter une posture neutre journalistique ? Les élèves comprennent très vite qu’il faut croiser les sources et donc compléter les faits par le point de vue de la famille Kiline.

Le travail sur le point de vue nous permet ensuite d’enchainer les séances suivantes sur la fiabilité et la pertinence des sources et sur l’écriture d’articles pour Nobel’s années, le journal du lycée.

Projet en cours…