Les 1L et 1GA au Salon du livre jeunesse

Le mercredi 28 novembre 2018, les 1L et 1GA ont découvert le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil accompagnés de Mme Pellan, Mme Medini, Mme Bouger et Mme Méneret.

salon livre

Cette année, le Salon a pour thème « Nos futurs » et s’inscrit parfaitement dans la vague de succès que rencontrent les romans dystopiques auprès de nos adolescents. Bien que des fictions telles que Hunger Games, Le labyrinthe, U4… dépeignent un avenir sombre, sous l’emprise de régimes totalitaires, toutes ont pour objectif commun de donner de l’espoir à un monde meilleur. Ainsi, le Salon nous amène à nous questionner sur les visions que la littérature jeunesse présente aux jeunes d’aujourd’hui sur le monde de demain.

Une exposition y est entièrement dédiée et nous pousse à y réfléchir grâce à la mise en avant de créations originales de différents illustrateurs (Benjamin Lacombe, Émile Bravo, Nathalie Choux…) et réparties autour de différents verbes d’action : explorer, transformer, initier, composer et lire. De multiples entrées sont possibles afin que nous devenions tous acteurs de notre avenir.

Mettre en mots l’exil et le déracinement

Les classes sont invitées à assister à une conférence sur la scène vocale autour d’un concours d’écriture (slam, nouvelles) mis en place par l’UNICEF pour les 15-20 ans. Les échanges portent sur le thème de l’exil et du déracinement en présence du directeur de l’UNICEF France, Sébastien Lyon et du slameur Rohän Hossein. Les lauréats du prix sont récompensés pour leurs textes mis en voix par des comédiens professionnels. Les élèves découvrent l’ONG et certain.e.s montrent un intérêt pour ses différents champs d’action.

Quartier libre

Le Salon du livre et de la presse jeunesse accueille 450 exposants au cœur de l’édition jeunesse. C’est l’occasion rêvée pour les élèves de rencontrer différents acteurs du monde du livre : éditeurs, auteurs et illustrateurs. Les professeures les laissent arpenter le Salon de manière autonome. Au programme : découverte des différentes scènes (BD, littéraire, vocale et décodage) et de l’exposition et pour certain.e.s, achat de quelques livres coup de cœur.